Comment protéger le bois de chauffage ?

Que vous possédiez une chaudière, une cheminée ou un feu de poêle à granulé bois, la nécessité d’une bonne conservation est cruciale. Plusieurs facteurs peuvent influer sur la qualité de votre bois de chauffage. Voici quelques méthodes de protection !

Passer le bois au tri

Si votre bois est fourni par un service de livraison, la question du tri ne se pose pas, car le bois est le plus souvent sec et de bonne qualité. Cependant, si vous le cherchez vous-même, il est important de savoir le trier une fois coupé. À ce niveau, il est important de séparer le bois humide du bois sec. Si vous ne le faites pas, l’humidité qu’il contient pourrait s’étendre sur le bois sec et le corrompre. Si vous êtes dans le doute et ne savez pas différencier votre bois humide ou sec, vous pouvez le soupeser. Le sec vous paraîtra bien plus léger que l’humide. Aussi, le bois sec possède une couleur plus claire que le bois humide qui est d’apparence sombre. 

Afin de faire sécher votre bois plus rapidement, vous devez le couper sur la longueur de sorte qu’il se divise en plusieurs petites buchettes. Pour que le bois soit adapté à la combustion de votre chauffage, choisissez en un qui soit approprié. Pour obtenir un bon pouvoir calorifique, optez pour le hêtre ou le chêne. Ces derniers sont réputés pour fournir de belles flammes pour un meilleur chauffage. 

Choisir le bon endroit

C’est également une précaution à prendre, car la bonne conservation de votre bois va dépendre de l’endroit où il sera entreposé. Vous pouvez choisir de le garder en extérieur s’il est bien couvert, cependant, l’intérieur est l’endroit le plus sûr. Les endroits les plus propices sont ceux suffisamment ventilés et couverts. Il peut s’agir de hangars, de votre garage ou même votre cave. Dans ce cas veillez à bien isoler votre bois de chauffage. Vous pouvez également choisir de conserver votre bois en extérieur. Vous devez alors les mettre dans un abri qui ne soit exposé aux rayons solaires.

Surélever le bois

Quel que soit l’endroit que vous aurez choisi, pour mettre votre bois de chauffage, choisir de le surélever est une action qui vous permettra de bien le protéger. En effet, le bois directement posé au sol, se décompose plus vite, rendant sa combustion difficile. Afin de surélever correctement votre bois, vous devez empiler les buches sur des palettes. Ainsi, vous pourrez facilement les poser les unes contre les autres en prévoyant un certain écart favorisant l’aération. Pour ce faire, posez le bois en quinconce, c’est-à-dire qu’une ligne sera rangée dans un sens et l’autre ligne perpendiculairement à la ligne précédente. Prenez toutefois garde à ne pas trop mettre le bois en hauteur, afin de vous permettre de saisir les buches plus facilement. 

Abriter le bois

La meilleure manière d’abriter le bois est de lui construire un abri dédié. Ce dernier répond à des conditions de conservations les plus optimales. L’abri de bois doit pouvoir le protéger  des intempéries. Il doit reposer sur un sol bien solide et ferme. Si vous pouvez vous le permettre, renforcez le sol en coulant une dalle de béton. Le béton empêchera à l’humidité de se diffuser. Cet abri doit de plus être accessible aux rayons du soleil. Si votre abri est fait de bois, prenez soin de le protéger de la mousse et de l’humidité en procédant à un contrôle régulier. 

Couvrir le bois

Particulièrement si votre bois est stocké en extérieur, vous devez le couvrir. La bâche vous favorise une meilleure condition de stockage. Cela le protégera des éléments et des intempéries. À cet effet vous devez savoir bien choisir la bâche qui servira à couvrir votre bois. La bâche de protection doit être bien étanche et surtout correctement installée. Vous devez alors choisir une bâche adaptée qui soit suffisamment résistante. En cas de pluie, vôtre bâche doit être imperméable afin d’empêcher à l’eau de s’infiltrer et ainsi mouiller le bois. La bâche doit également filtrer les rayons UV afin pour limiter leurs effets néfastes sur la qualité du bois. Il existe des bâches dédiées à très bon prix.

Savoir empiler le bois

Savoir empiler votre bois de chauffage vous garantit aussi une très bonne condition de conservation. Mal l’empiler pourrait conduire à affecter sa qualité. Vous devez allier sens pratique de classement et esthétique. Les méthodes d’empilage du bois sont nombreuses. Choisissez celle qu’il vous sera facile de réaliser. Vous pouvez par exemple aligner une ligne de bois dans un sens, puis la ligne au-dessus de manière perpendiculaire à la précédente. Vous continuez ainsi de suite jusqu’à ce que tous les bois soient bien empilés. Quel que soit l’empilage choisi, le mot d’ordre est bien sûr l’aération. Vous pouvez également les poser en stères pour une belle présentation.

Éviter de couvrir le bois humide

Le bois doit être couvert afin de le protéger des intempéries. Cette règle ne s’applique que si le bois est bien sec. Lorsqu’il est humide il ne doit en aucun cas être couvert, sinon l’humidité risquerait de s’accroitre. Vous pourriez également remarquer l’apparition des moisissures ou de champignons qui corrompent la qualité de votre bois. Vous devez donc ne couvrir votre bois, que si vous êtes sûr qu’il est bien sec.